14 monacolines de la Levure de riz rouge agissent sur le Cholestérol !

levure de riz rouge et cholesterol
levure de riz rouge et cholesterol
levure de riz rouge et cholesterol

La Levure de riz rouge est la levure Monascus purpureus qui a fermenté dans des conditions de fermentation contrôlées sur un support qui n’est qu’autre que le riz oryza sativa, plus connu sous le nom de riz asiatique.

La Levure de riz rouge ainsi obtenue a une composition voisine du riz qui a été son support de fermentation et contient des glucides sous forme d’amidon pour 70 % de sa composition, des protéines pour 15 % de sa composition, des fibres, du magnésium, du sodium et des métabolites secondaires issus de la fermentation qui sont des peptides, les monacolines, des acides gras et des pigments essentiellement de couleur rouge ou orange.

Les peptides sont les monacolines que l’on trouve sous 2 formes moléculaires qui sont les formes Lactone et les formes Hydoxyacide. Ces monacolines représentent 0.4 % de la masse totale de la levure de riz rouge.

 

Au nombre de 14 monacolines différentes, la Monacoline K sous forme Lactone et Hydroxyacide représente le composant essentiel pour 75 % à 90 % de l’ensemble des monacolines.

 

La Monacoline K est donc le chef de file des actifs de la Levure de riz rouge et a une structure similaire à certaines statines chimiques utilisées en médecine pour abaisser le Cholestérol sanguin.

Abaisser le Cholestérol sanguin va de pair avec baisser les inflammations localisées au niveau artériel, que l’on appelle l’athérosclérose qui est due essentiellement à l’oxydation des transporteurs sanguins d’acides gras, les LDL Cholestérol, qui vont s’oxyder sous l’influence des radicaux libres, et de différents phénomènes pathologiques associés que l’on appelle les facteurs de risques cardio-vasculaires. La prise de Levure de riz rouge va permettre de prévenir les risques primaires et secondaires de l’apparition d’une maladie cardio-vasculaire.

Il faut souvent rechercher les causes d’un cholestérol sanguin trop élevé dans l’hérédité, mais souvent ceci est dû à une alimentation déséquilibrée et à la consommation trop fréquente de plats gras, de plats en sauce, de sucreries et de gateaux à la crème.

Il y a souvent une présence de surpoids associé, d’autant plus préjudiciable si vous continuer à fumer à boire de temps en temps de l’alcool.

Sans dramatiser, il faut faire un check up complet par une prise de sang et s’intérroger sur vos habitudes alimentaires ou hygiéno-diététiques.

A 50 ou 55 ans, nous présentons souvent des carences en vitamines et en molécules anti-oxydantes comme la vitamine E, le bétacarotène et la lutéine, le coenzyme q10, le sélénium, la quercétine et le chrome.

En plus d’une alimentation anti-cholestérol à mettre en route, et qui est basé sur un régime de type « crétois », il faut réduire sa consommation de sel, réduire les boissons à base d’alcool, les cigarettes et les matières grasses, surtout les graisses saturées. Il est judicieux de refaire de l’exercice physique de façon modérée et très progressive et perdre définitivement ses quelques kilos de trop.

Il faudra maintenir les principes de base de ces nouvelles règles sur le long terme. Pour améliorer vos chances de succès, Il y a des facteurs clés comme la levure de riz rouge gélules, associée par exemple à la quercétine et le coenzyme q10 , qui vous aideront à mieux équilibrer votre cholestérol dans le sang grâce à des actifs d’origine naturelle et tout à fait efficaces.

 

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*