Coenzyme Q10 et problèmes cardiovasculaires !

coenzyme-q-10Notre organisme fabrique naturellement du coenzyme Q10, aussi appelé le CoQ10 ou cofacteur Q10.

Le Coenzyme Q10 aide chacune de nos cellules à produire de l’énergie au niveau des centrales énergétiques que sont les mitochondries cellulaires et représente un anti-oxydant puissant en protégeant ces mêmes cellules de l’attaque potentielle de certaines molécules chimiques très réactives qui peuvent être dangereuses pour la survie des cellules.

L’utilisation du coenzyme Q10 comme complément alimentaire peut donc être faite pour différents problèmes métaboliques, mais les preuves scientifiques de l’efficacité du coenzyme Q10 sont importantes concernant l’infarctus cardiaque, l’hypertension et la prévention des effets secondaires des statines chimiques, ces médications anti-cholestérol.

L’utilisation du coenzyme Q10 n’est par contre pas développé au sein du monde médical car le monde scientifique estime que les carences sont rares et que les apports alimentaires suffiraient.

L’insuffisance cardiaque :

La faiblesse du muscle cardiaque peut mener à une insuffisance cardiaque congestive si les capacités de pompage du cœur ne suffisent plus à assurer le rôle pour lequel il est fait et que l’appareil circulatoire ne puisse plus suivre les demandes de l’organisme surtout lors d’efforts physiques ou lors de tâches plus quotidiennes dans un état beaucoup plus avancé.

Le cœur réclame des concentrations en coenzyme Q10 importantes car ses besoins en énergie sont importants du fait de sa contractibilité incessante.

Une analyse faite sur 13 études cliniques testant l’efficacité du coenzyme Q10 chez des personnes sujettes à une insuffisance cardiaque congestive a été publiée dans le fameux « american journal of clinical nutrition «  montrant que la prise journalière de 60 à 300 mg de coenzyme Q10 sur des périodes entre 4 et 24 semaines, soit sur des durées allant jusqu’à 8 mois, a un effet positif sur les capacités de la pompe cardiaque et réduirait aussi la gravité de la maladie.

Les auteurs de cette synthèse s’accordent à dire que des travaux supplémentaires sont nécessaires pour bien comprendre les effets bénéfiques du coenzyme Q10 sur l’insuffisance cardiaque.

 

 

L’hypertension artérielle :

Differents types de problèmes cardio-vasculaires existent et qui peuvent mener à terme à un manque de souplesse et de flexibilité des troncs et des vaisseaux artériels, à l’origine d’hypertension.

 

Une méta-analyse faite sur 5 études montrant l’activité du coenzyme Q10 pour améliorer la souplesse des artères et diminuer l’hypertension, a été publiée quant à elle en Avril 2012 dans la revue médicale « athérosclerose » et a montré que la prise journalière de 150 mg à 300 mg de coenzyme Q10 par jour pendant des périodes allant de 1 à 3 mois pouvait améliorer les capacités d’élasticité des vaisseaux artériels.

 

Chez les personnes qui présentent une hypertension élevée, des doses similaires de coenzyme Q10 ont montré une baisse de leur pression artérielle, sans provoquer d’effets secondaires selon une méta-analyse de 12 études cliniques publiées en avril 2207 dans la revue « journal of human hypertension ».

Ces constats sont étonnants, car mêe si le coenzyme Q10 semble très efficace pour abaisser l’hypertension, le coenzyme Q10 n’est pas utilisé par le monde médical dans ses traitements standard pour abaisser l’hypertension.

 

Effets secondaires des traitements à base de statines :

Notre organisme a besoin une production de la molécule de cholestérol afin de fabriquer du coenzyme Q10, et les voies métaboliques qui produisent du cholestérol endogène et du coenzyme Q10 sont les mêmes.

L’utilisation de statines qui vont réduire la production hépatique du cholesgtérol vont aussi inhiber la production hépatique du coenzyme Q10. Il peut en découler des problèmes musculaires comme des faiblesses ou des douleurs musculaires plus ou moins importantes.

Une revue de plusieurs études cliniques sur l’efficacité du coenzyme Q10 dans la résolution de douleurs musculaires chez des personnes consommant régulièrement des statines, a été publiée en juin 2007 dans la revue « american college of cardiology » et a montré des résultats divers et peu concluants, bien qu’il a été admis que des doses journalières de 200 mg de coenzyme Q10 pouvaient améliorer la concentration en coenzyme Q10 au niveau du corps et pouvait améliorer les problèmes musculaires des personnes prenant des doses importantes de statines.

 

Rôle anti-oxydant du coenzyme Q10 :

Le coenzyme Q10 peut fonctionner comme un anti-oxydant puissant et protéger l’ensemble des cellules des attaques des radicaux libres, ces molécules très réactives qui sont très dangereuses pour l’équilibre cellulaire.

 

Si le coenzyme Q10 est conseillé dans de nombreuses pathologies, le coenzyme q10 a montré également un effet positif sur la baisse du cholesterol sanguin circulant et sur la prévention des inflammations localisées au niveau artériel et au niveau des plaques d’athérome chez les personnes ayant déjà eu des épisodes cardio-vasculaires comme antécédents médicaux.

 

Le coenzyme Q10 rentre donc avec succès dans les possibilités de cures nutritionnelles destinées à lutter contre les hyperchloestérolémies et les pathologies cardio-vasculaires associées. Les doses recommandées sont de prendre de façon journalière, entre 60 et 120 mg de coenzyme Q10.

On associe souvent le coenzyme Q10 à la levure de riz rouge afin d’avoir des effets synergiques sur la baisse du cholestérol et sa normalisation au niveau sanguin.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*