Coenzyme Q10 + Levure de riz rouge, une association vraiment efficace sur le Cholestérol !

coenzyme Q10 et levure de riz rouge
coenzyme Q10 et levure de riz rouge
coenzyme Q10 et levure de riz rouge

Les processus énergétiques intracellulaires sont complexes et font intervenir de nombreuses molécules supports. On s’intéresse tout particulièrement aux usines de production énergétique qui s’appellent les Mitochondries. Les mitochondries vont utiliser les nutriments en provenance de l’alimentation ou les molécules qui ont été stockées sous forme de glycogène ou de graisses de réserve afin de créer de l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de chaque cellule, de chaque organe, en bref de l’organisme complet.

Le coenzyme Q10, comme tous les coenzymes agissent comme des cofacteurs, sans lesquels les réactions enzymatiques mitochondriales ne peuvent être menées à bien.

Le coenzyme q10 est apporté par l’alimentation mais surtout synthétisé au niveau du foie par la même voie de synthèse que le Cholestérol endogène.

Il est donc impératif que le coenzyme Q10 soit en concentration optimale sous peine de perturber le métabolisme énergétique.

On s’intéresse aujourd’hui tout particulièrement aux traitements qui permettent de baisser le Cholestérol que cela soit des traitements de type chimique ou des traitements de type naturelle. Que l’on parle de statines ou de levure de riz rouge dans une moindre mesure, car les doses assimilées sont plus faibles, les statines et la monacoline K de la levure de riz rouge vont agir directement sur une enzyme hépatique, la HMG COA réductase en inhibant son activité et en baissant de ce fait la synthèse de cholestérol endogène. Cette inhibition est favorab le à une baisse du cholestérol sanguin , mais va également baisser la synthèse de coenzyme Q10 endogène.

Il s’en suit un mal pour un bien, car la baisse concommitante du cholestérol sanguin et du coenzyme Q10 peuvent créer des déséquilibres au niveau cardio-vasculaire.

Le coenzyme Q10, qui a une structure lipophile, proche de celle de la vitamine E et de la vitamine K, se trouve dans l’alimentation et même si le coenzyme Q10 n’est pas considéré comme une vitamine essentielle, il faut signaler qu’il est important de suppléer le corps en coenzyme Q10, car sa concentration diminue dans l’organisme à partir de 50 ans. On trouve le coenzyme Q10 alimentaire dans la viande rouge ou blanche, dans le poisson et certaines huiles de table.

Le coenzyme Q10, à la concentration de 200 mg par jour permet de protéger le système cardio-vasculaire, de baisser le cholestérol circulant en association avec la levure de riz rouge ( par exemple le Staticoncept des laboratoires Fenioux ) et de protéger les artères en cas de plaques d’athérome.

Le coenzyme Q10 aide également la tolérance au sucre lors de diabète de type II, améliore la perte de poids en la doublant lorsque l’on entreprend un régime minceur dans le cadre d’un régime alimentaire contrôlé et améliore en même temps le tonus et la vitalité en période de stress, de maladie ou de dégénérescence liée à l’âge.

Lorsque l’on consomme des statines ou de la levure de riz rouge, il faut faire attention à bien supplémenter le corps en Coenzyme Q10 afin d’éviter des carences éventuelles, conserver l’énergie et la vitalité, conserver son pool anti-oxydant au niveau cardio-vasculaire, et éviter des douleurs musculaires qui seraient le signe d’une carence en CoQ10.

La dose quotidienne conseillée est de 200 mg de coenzyme Q10 à faire en cure de longue durée sur 2 ou 3 mois.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*