Comment se produit la Levure de riz rouge ?

levure-de-riz-rouge-fermentationLa production de la levure de riz rouge doit répondre à un cahier des charges précis afin de reproduire à l’identique, la qualité de la composition en actifs.

 

 Production de la levure de riz rouge :

Sous certaines conditions de production, une fermentation spéciale permet de produire la croissance d’un champignon spécifique (Monascus purpureus Went.) sur des céréales ou plus généralement sur du riz gluant, ce qui donne au final une coloration rougeâtre du support qui a servi de substrat.

La coloration du riz liée à cette fermentation est due à des pigments rouges, jaune et orange.

Actuellement, la levure de riz rouge (LRR), également connue comme la levure rouge de riz ou tout simplement le riz rouge  est produit par la culture de souches contrôlées et sélectionnées de ce champignon Monascus sur le riz.

Le Monascus purpureus Went est un champignon filamenteux qui se reproduit par reproduction asexuée ;

La germination des conidies et la formation de filaments constituent initialement un mycélium blanchâtre qui acquiert une coloration rouge-orange en raison de la biosynthèse de pigments colorés (la grande majorité des pigments sont la monascine et l’ankaflavine jaune, ainsi que la  rubropunctatine de couleur orange et rouge).

 

Activité de la levure de riz rouge :

Les premières données sur l’utilisation de la Levure de riz rouge chez l’homme montrent une utilisation en tant que conservateur alimentaire dans la fabrication de vin rouge ainsi qu’une utilisation plus médicinale pour ses propriétés médicinales vivifiantes pour le système digestif ainsi que pour revitaliser le sang. La première utilisation date de la dynastie des Tang (800 ans avant JC) en Chine.
Listée dans la pharmacopée de la dynastie des Ming (1368-1644), cet actif de la médecine chinoise est actuellement utilisé comme colorant dans l’alimentation asiatique. La levure de riz rouge est par contre utilisée comme  un complément alimentaire pour maintenir des niveaux adéquats de cholestérol. Cependant, sa sécurité a été mise en doute au tout début de son lancement sur le marché, en raison des effets pharmacologiques de certains de ses constituants et la possibilité de la présence de contaminants qui peuvent se développer au cours d’une fermentation mal préparée.

Des études scientifiques de grande échelle ont montré que les extraits de Levure de riz rouge sont efficaces pour réduire le taux de cholestérol total et le LDL-cholestérol en raison de la présence dans ces extraits de dérivés de hexahydronaphtalène betahidroxi-delta-lactone, appelée

Les Monacolines génériques qui représentent entre 0,4 et 0,8% de la composition totale de la levure.

En 1979, A. Endo, un  biochimiste japonais, utilisant des souches de Monascus ruber, une levure voisine de la levure Monascus purpureus, a identifié le composé le plus abondant dans le groupe des monacolines, la Monacoline K.

Ce composé est également présent dans des proportions très élevées (75-90% du total des monacolines) dans le riz rouge fermenté avec Monascus purpureus.

La forme lactone de la monacoline est en fait identique à un médicament anti-cholestérol très connu, la statine lovastatine et la mévinoline.

A l’intérieur de l’organisme et essentiellement au niveau hépatique, ces composants sont hydrolysés en acide mévinolinique qui est un  analogique structural à la molécule 3-hydroxy-méthyl-glutaryl qui est le substrat naturel de l’enzyme 3-hydroxy-3-méthylglutaryl coenzyme A (HMG-CoA) réductase.

Par conséquent, ces substances, que cela soit la monacoline de la levure de riz rouge ou les statines  vont interférer en agissant comme de faux substrats et bloquer l’action de l’enzyme en inhibant la biosynthèse du cholestérol endogène. D’autres composés chimiques liés à la monacoline K ont également été identifiés et révèlent une activité hypocholestérolémiante identique. Il est évident que de nombreux actifs de la levure de riz rouge agissent de concert et se potentialisent afin d’expliquer pourquoi la levure de riz rouge est si active à faible doses.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*