La Levure de riz rouge et le coenzyme Q10 comme des alternatives à l’atorvastatine en cas de douleurs musculaires !

atorvastatine-levure-rouge-de-rizUne étude très récente menée par des équipes égyptiennes du centre de recherche en pharmacologie de Giza (Egypte) associée à la faculté de pharmacie du Caire, a été publiée l’année dernière dans la prestigieuse revue appelée « Revue canadienne de physiologie et pharmacologie ».

Cette étude expérimentale menée sur des modèles animaux ont montré tout l’intérêt de la levure de riz rouge et du coenzyme q10 dans la baisse du cholestérol et l’absence d’effets secondaires en particulier au niveau musculaire.

 

Les statines comme l’ atorvastatine sont le traitement de référence dans le contrôle de l’hyperlipémie. Si cette statine est très efficace pour abaisser le cholestérol sanguin ainsi que les lipoprotéines plasmatiques, il existe des effets secondaires comme certaines myopathies qui limitent en fait son intérêt.

Cette étude égyptienne  s’intéresse à l’efficacité et à la sécurité d’utilisation de la levure de riz rouge, une source naturelle de monacoline K qui a une structure moléculaire identique à la lovastatine chimique, et sa comparaison avec l’atorvastatine, la statine la plus largement vendue actuellement.

Les statines limitent la synthèse endogène du cholestérol au niveau du foie et interfère également avec la synthèse endogène du coenzyme Q10 (Co-Q10) ; Il y a donc une hypothèse de travail qui expliquerait que les douleurs musculaires seraient dues à une déficience en coenzyme q10, lorsque l’on consomme des statines.

On a donc étudié l’association de coenzyme q10 à une statine sur des modèles animaux ayant des hyperlipémies. durant les 30 derniers jours, Les profils animaux  ont reçu quotidiennement de l’atorvastatine, de la levure rouge de riz, ou la combinaison des deux.

On a étudié enfin au cours du traitement, leur bilan sanguin, leur concentration en lipoprotéines, leur fonction hépatique et le taux de créatine kinase qui peut être présent en cas de souffrance des cellules musculaires. Le taux des Ubiquinones  coenzyme q10 et de co q9 a été également contrôlé au niveau cardiaque.

Les résultats veulent que la levure de riz rouge et le  Coenzyme Q10 étaient plus bénéfiques que l’atorvastatine sur le plan de l’efficacité de la diminution du cholestérol, en évitant toute élévation du taux de créatine kinase, le paramètre sanguin qui montre une souffrance musculaire ou une myopathie.

La levure de riz rouge épargne également les concentrations en coenzyme q10 et co q9 au niveau cardiaque, permettant de maintenir une production d’énergie cellulaire optimale.

Il existe dans le commerce de nombreuses associations qui combinent la levure de riz rouge avec le coenzyme q10, le policosanol et des actifs ayurvédiques comme l’extrait de commiphora mukkul. Ces complexes naturels sont en fait très efficaces et doivent s’intégrer à un régime alimentaire draconien qui permettra de gérer au mieux contre le cholestérol, en arrêtant les graisses saturées, l’alcool, le sel, la cigarette et qui se joindra à la reprise d’une activité modérée, la prise d’oméga 3, de légumes, de fruits, de vitamines et de minéraux anti-oxydants.

En conclusion, la levure de riz rouge associée au Coenzyme Q10 permettent d’obtenir une alternative crédible et efficace pour atténuer les troubles musculaires associés à l’utilisation d’atorvastatine.

keywords : levure de riz rouge, levure de riz rouge cholestérol, levure de riz rouge q10, levure de riz rouge fenioux, atorvastatine, levure rouge de riz, coenzyme Q10, hyperlipémie, myopathie, ubiquinone, levure de riz rouge bienfaits

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*