Le Jus de Curcuma Bio, un anti-oxydant puissant !

glucosamine-harpagophytum-curcumaQuand on atteint la cinquantaine, il n’est pas rare de commencer à ressentir le poids des années, et de commencer d’avoir certains maux qui peuvent évoluer défavorablement. Que cela soit un cholestérol élevé, des triglycérides trop concentrés dans le sang, un léger embonpoint, de l’ostéoporose ou des douleurs articulaires, il est nécessaire de faire des contrôles médicaux réguliers et de remettre à plat nos habitudes alimentaires et notre mode de vie.

En ce qui concerne les problèmes articulaires, et selon les sollicitations que notre organisme a subi dans ses plus jeunes années, il n’est pas rare de commencer à avoir mal au dos, d’avoir des tendons douloureux  et de ressentir des gênes musculaires ou articulaires , en particulier dans les membres inférieurs et au niveau des genoux.  1% des femmes ont des fractures liées à l’ostéoporose alors que 0.5 % des hommes ont le même phénomène de fracture.

68 % des problèmes d’arthrose apparaissent chez les plus de 50 ans et environ 10 millions de français souffrent de lombalgie, soit 15 % de la population française et pratiquement la moitié des seniors !

 

On comprend aisément que les rhumatismes sont des problèmes qui intéressent malheureusement l’ensemble des personnes de plus de 50 ans.

L’origine des rhumatismes peut être une origine auto-immune, une origine héréditaire, mais une grande partie des troubles de l’appareil locomoteur provient de notre mode de vie, de notre alimentation, du surpoids et des carences que notre organisme subit malgré l’évolution médicale et les modernités actuelles.

 

Rhumatismes et mode de vie :

 

Notre mode de vie actuel centré sur l’automobile, l’ascenseur, l’escalator et les transports en commun ne nous permet plus de mettre à profit notre appareil locomoteur et notre charpente musculaire. Le mode de vie des nouvelles générations prend une tournure encore plus dramatique avec l’avénément des jeux video et du tout internet qui permettent de vivre intensément devant son écran ou sa tablette.

Des articulations peu sollicitées par la marche ou la course à pied, des muscles et des tendons peu en mouvement vont se fragiliser et vont à terme dégénérer dès que l’organisme sera plus sollicité d’une façon ponctuelle.

Le surpoids est aussi une véritable épidémie qui va en grandissant dans tous les pays du globe, surchargeant d’une part le métabolisme, et faisant apparaître des problèmes de cholestérol et de diabète de plus en plus tôt. Les kilos en trop vont imposer une charge trop importante sur les articulations du dos et des membres inférieurs et vont augmenter les risques d’arthrose vers l’age de la quarantaine.

Il est vital de conserver une activité physique régulière même après 50 ans, d’au moins 3 séances de 1 heure par semaine, afin d’activer le métabolisme, de ne pas prendre de poids, et d’entretenir les muscles et les articulations.

 

Rhumatismes et alimentation :

 

La surconsommation, la restauration rapide, les plats cuisinés de façon industrielle et les contraintes organoleptiques et d’hygiène bactériologique des aliments ne vont pas de pair avec la bonne santé de nos articulations.

Si le surpoids est un problème de surcharge des articulations, l’alimentation moderne ne remplit plus son rôle de protection de nos articulations.

50 % des adultes des pays civilisés sont carencés en vitamine D !

La vitamine D qui est normalement synthétisée par la peau suite à l’exposition au soleil, se trouve également dans l’alimentation. La vitamine D va permettre la fixation du calcium et du phosphore au niveau des os.

On estime à plus d’un milliard de personnes sur terre qui sont carencées en vitamine D et plus de la moitié des femmes ménopausées.

Les apports alimentaires en vitamine D sont devenus faibles, car essentiellement d’origine marine, et les apports quotidiens recommandés (200 UI) par les autorités sont anormalement bas, ce qui engendre encore plus une carence éventuelle.

Avoir recours à une supplémentation est tout à fait normal et recommandé.

Le silicium est aussi un oligo-élément peu mis en valeur qui est carencé dans l’organisme à partir de 50 ans.

 

Les compléments alimentaires à votre service :

 

Que l’on parle de Vitamine D, de silicium organique, de calcium et de magnésium, de phosphore, de bore, et d’antioxydants ; l’alimentation devrait pouvoir remplir le rôle d’apport sur le plan organique.

Mais avoir une alimentation équilibrée n’empêche pas de prendre des compléments alimentaires pour éviter toute carence, la vitamine D, le silicium organique, le magnésium, le carbonate de calcium associé au phosphore, vont renforcer les os et les tendons.

curcuma-jus-bio-anti-cholesterolPour soulager des inflammations localisées au niveau articulaire, le jus de curcuma bio est tout à fait prédisposé à cette tâche, car ce jus permet d’apporter des anti-oxydants puissants qui vont protéger les articulations de foyers inflammatoires et permettre de soulager les douleurs et les sensibilités articulaires.

La curcumine qui est le chef de file des anti-oxydants du Curcuma est accompagné en fait de l’ensemble des curcuminoïdes et de bons nombres d’autres actifs qui protègent les articulations , le cerveau, la digestion et le foie.

Notons en fin que le curcuma permet également de baisser le cholestérol sanguin et de protéger des inflammations localisées au niveau des plaques d’athérome.

Pour plus d’information : http://www.biosantesenior.fr/jus-de-curcuma-curm-active-natuval,fr,4,Jusdecurcuma.cfm

 

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*