Le rôle du Coenzyme Q10 :

les mitochondries sont au nombre de 2 000 dans chaque cellule

Le coenzyme Q10 est un activateur du métabolisme et un anti-oxydant :

 

les mitochondries sont au nombre de 2 000 dans chaque cellule
les mitochondries sont au nombre de 2 000 dans chaque cellule

L’histoire du Coenzyme Q10 :

Le coenzyme Q10 appelée également la vitamine Q, est une molécule qui est naturellement synthétisée au niveau du foie, et qui sert de catalyseur aux réactions énergétiques au niveau des centrales énergétiques cellulaires appelées les mitochondries.

Chaque cellule de l’organisme produit sa propre énergie, il y a plus de 1000 milliards de cellules dans l’organisme !, et il s’agit d’une oxydation des lipides et des sucres (avec utilisation de l’oxygène) pour transformer cette énergie en énergie  chimique avec formation de l’ATP, l’adénosine triphosphate qui aura emmagasiner l’énergie qui sera restituée plus tard au niveau cellulaire pour le fonctionnement de la cellule.

 

Le coenzyme Q10 a été découvert dans les années 50, et on s’est aperçu que le coenzyme Q10 présent dans l’ensemble des organes est en quantité plus importante  au niveau du cœur, du foie, des reins et du pancréas. Le coenzyme Q10, outre son rôle énergétique a aussi un rôle antioxydant assez puissant en piégeant les radicaux libres lors du stress oxydatif.

Il fut découvert également dans les années 70, la relation entre déficience en coenzyme Q10 et maladies cardiaques, ainsi que le fait que le coenzyme diminue avec l’âge à partir de l’âge de 30 ans. Cette diminution de synthèse a pour effet, une accelération du vieillissement, un affaiblissement du muscle de la pompe cardiaque et une baisse de vitalité associé à des déficiences du système immunitaire.

 

Utilisation du Coenzyme Q10 comme complément alimentaire :

Le coenzyme Q10 est un complément alimentaire très utilisé au Japon, et en europe du nord, pour diminuer l’oxydation des lipides circulants dans le sang et limiter l’atherosclérose.

Il a par ailleurs été démontré que plus de 75 % des personnes ayant des maladies cardio-vasculaires sont déficientes en coenzyme Q10.

Il est également vérifié que l’utilisation des statines qui aident à diminuer la synthèse du cholestérol hépatique de 20 % , va malheureusement diminuer également la synthèse du coenzyme Q10 qui se produit par les mêmes voies métaboliques, mais dans des proportions beaucoup plus importantes, d’une diminution de l’ordre de 50 % ; quand on sait qu’une déficience en coenzyme Q10 peut être liée au développement d’une ischémie cardiaque ou de problèmes d’ischemie cérébrale ; il est donc judicieux d’associer des compléments alimentaires à base de coenzyme Q10 quand on consomme des statines chimiques et consommer un minimum de 80 mg de coenzyme Q10 par jour.

Il en est de même lorsque l’on consomme de la levure de riz rouge, qui est souvent associée au coenzyme Q10, pour son rôle protecteur des lipides circulants mais aussi  pour éviter toute carence susceptible de donner des douleurs musculaires et de limiter les inflammations vasculaires.

De nouvelles voies d’études sont en cours pour évaluer les capacités du coenzyme Q10 comme anti-hypertenseur, comme adjuvant des traitements des maladies dégénératives du cerveau, ou encore pour améliorer la fertilité.

Le coenzyme Q10 devrait être élevé au rang de vitamine essentielle, au regard de ses propriétés multiples et de son intérêt en tant que supplément nutritionnel.

www.levurederizrouge.eu vous donne des informations concrètes sur l’utilité des compléments alimentaires dans les maladies cardio-vasculaires.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*