L’efficacité de la levure de riz rouge enfin reconnue !

efsa-levure-de-riz-rouge-levurederizrougeLa Levure de riz rouge enfin reconnue à sa juste valeur !

La levure de riz rouge, une levure de couleur rouge qui est à la fois un aliment et un complément alimentaire en Chine, est reconnue en Europe comme ayant des propriétés importantes pour abaisser le Cholestérol.

Reconnaissance des effets pharmacologiques de la monacoline K :

L’historique concernant la levure de riz rouge en tant que complément alimentaire a été semé d’embûches du fait de l’existence de médicaments chimiques ayant la même molécule active.

En 2001, la haute autorité américaine, la Food and Drug Administration a considéré les extraits de levure de riz rouge comme des médicaments du fait de la présence d’un principe actif identique à la Lovastatine, une statine médicamenteuse. Cette classification arbitraire a été faite pour protéger l’industrie pharmaceutique et certains brevets qui étaient encore effectifs.

Il faut constater que la levure de riz rouge contient de façon naturelle 14 monacolines, dont la monacoline K qui a une structure moléculaire identique à la lovastatine.

La découverte de la lovastatine provient d’ailleurs de l’analyse scientifique qui a été faite sur plusieurs levures du même type que la levure de riz rouge obtenue par la souche monascus purpureus qualité Went. Beaucoup d’articles scientifiques alarmistes ont été édités aux états unis dans la presse ou sur le Web, mettant en garde les utilisateurs de levure de riz rouge en auto-médication.

L’EFSA reconnaît l’activité de la levure de riz rouge :

Toutefois, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a approuvé en 2011 l’allégation de santé «contribue à maintenir des niveaux normaux de LDL cholestérol dans le sang » pour des préparations sous forme de compléments alimentaires contenant de la Levure de Riz Rouge qui sont capables de fournir une dose quotidienne de 10 mg de monacoline K chez les adultes, tout en indiquant des restrictions d’utilisation, qui sont identiques à celles des médicaments contenant de la lovastatine.

Les essais cliniques menés sur la levure de riz rouge ont montré une réduction du cholestérol total de près de 20% et du taux de LDL-cholestérol d’environ 30%.

Dans certaines études, on a pû observer une augmentation significative du taux de HDL cholestérol de 18%, mais pour des prises de levure de riz rouge sur le long terme. Une méta-analyse menée en 2006 a pris en compte 93 essais randomisés impliquant un important nombre de participants, présentant des problèmes d’hypercholestérolémie. Il a été démontré une réduction significative du LDL-cholestérol, nettement plus élevée que celle obtenue dans le groupe placebo et similaire à la diminution obtenue avec des statines chimiques.

 

Parmi les essais inclus dans cette méta-analyse, 2 études intéressantes sont à mettre en avant : L’étude menée par Heber et al., en 1999, qui est une étude randomisée en double aveugle, contrôlée versus placebo, incluant 88 patients présentant une hypercholestérolémie. Ces personnes ont consommé pendant 12 semaines, une préparationde levure de riz rouge dosée à 7,5 mg de monacoline K, alors que le groupe placébo a consommé de la levure de riz non fermentée. Après le traitement, des réductions significatives ont été observées sur les concentrations plasmatiques de LDL-cholestérol avec une diminution de 20% et du cholestérol total avec une diminution de 16% par rapport au groupe ayant pris le placebo (3% de réduction du LDL-c et 2% de réduction du Cholestérol total respectivement).

Il en a été de même, pour une autre étude menée sur 30 patients atteints d’hyperlipidémie primaire, où la prise de 600 mg de levure de riz rouge deux fois par jour pendant 8 semaines a significativement réduit les taux plasmatiques de LDL-cholestérol et de cholestérol total. Il a été également observé une variation des concentrations plasmatiques des marqueurs sanguins de l’obésité avec une augmentation des concentrations de l’adiponectine et une diminution de la leptine chez les patients traités avec la levure de riz rouge.

Les auteurs de l’étude suggèrent que ce produit naturel est un très bon complément dans la prévention des troubles cardio-vasculaires liés à l’obésité.

La levure de riz rouge est effectivement efficace pour abaisser les taux de cholestérol total et de LDL cholestérol dans des proportions identiques aux statines chimiques.

La levure de riz rouge à la dose de 10 mg de monacoline K par jour, a depuis 2011, un claim européen officiel qui est de normaliser des niveaux normaux de LDL cholestérol dans le sang.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*