Les statines font aussi rêver !

statines-obesite-levure-de-riz-rougeOn croit rêver en lisant cet article, comme beaucoup d’américains rêvent d’ailleurs en pensant que les statines constituent le « saint graal » et qu’elles vont guérir leur maladie principale qui est leur addiction à la nourriture !

Une étude suggère que beaucoup d’Américains qui prennent des médicaments anti-cholestérol appelées statines semblent croire qu’ils peuvent manger beaucoup plus d’aliments malsains sans avoir de conséquences négatives sur leur santé.

Les chercheurs de l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA) ont constaté que les personnes qui ont pris des statines en 2009 et en 2010, ont consommé plus de matières grasses et de calories que ceux qui ont pris les mêmes médicaments 10 ans plus tôt. Il n’y avait par contre aucune augmentation similaire de la consommation en matières grasses et en calories chez les personnes qui ne prennent pas de statines.

L’analyse des données de l’Enquête de Nutrition menée par le bureau de la santé américaine laisse songeur, car les utilisateurs de statines en 2009 et en 2010 ont consommé 9,6 % de plus de calories et 14,4 % de plus de graisses que les utilisateurs de statines en 1999 et en 2000.

Les consommateurs de statines dans les années 1999-2000 avaient consommé moins de calories et de matières grasses que les personnes qui ne prennent pas ces médicaments anti-cholestérol.

Il parait invraisemblable que les statines permettraient aux patients de se décharger de leurs responsabilités !

Mais cette étude est la première grande étude à montrer que les gens sous statines mangent plus de calories et de graisses qu’auparavant.

Les statines sont utilisées par un sixième des adultes aux états unis, soit environ 15 % de la population adulte. Nous nous devons de souligner à nouveau l’importance de la modification du régime alimentaire pour ceux qui prennent ces médicaments, maintenant que l’obésité et le diabète de type 2 sont des problèmes malheureusement importants et constituent une véritable épidémie.

Par rapport aux utilisateurs de statines, il y a 10 ans, il semble que les utilisateurs actuels de statines ne se sentent pas concernés par la nécessité de réduire leurs apports en calories et en graisses, ou bien ne pensent pas prioritaire de perdre du poids.

Quel que soit le mécanisme, il y a de réels problèmes, parce que manger plus de matières grasses, surtout des graisses saturées, conduira à des niveaux plus élevés de cholestérol, ce qui va contrecarrer, voire annuler l’effet des statines et ce qui peut conduire à des coûts inutiles d’achat de ces médicaments.

Etre en surpoids augmente également le risque de diabète et d’hypertension artérielle, qui sont également des facteurs de risques de maladie cardiaque et d’Accident Vasculaire Cerebral.

Lorsque les médecins prescrivent des statines, l’objectif est de diminuer les risques cardiovasculaires des patients qui ne peuvent pas y arriver sans l’aide de médicaments, l’objectif n’est pas de leur donner les moyens de mettre plus de beurre sur leurs tartines.

 

Il faut trouver des explications dans ces problèmes de comportement, dans le fait que les statines sont devenues trop prescrites, que les patients n’ont pas été sensibilisés à la nécessité de faire un régime alimentaire adéquat et qu’il y a un tel battage médiatique de la part des industriels de l’alimentation ou du fast food, que la population américaine n’a pas d’autre choix que de consommer plus de calories et plus de graisses.

Ce phénomène est un véritable problème de société.

Il serait plus judicieux de suivre un régime alimentaire adapté, contrôlé par un diététicien et associé de compléments alimentaires tels que la levure de riz rouge, des fibres solubles et des oméga 3.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*