Levure de riz rouge combiné au curcuma bio !

curcuma-jus-bio

La levure de riz rouge et le curcuma ont des activités synergiques afin de protéger le système cardio-vasculaire !


 

Présentation des actifs :

 

La levure de riz rouge est obtenue par une levure Monascus purpureus qui a été fermentée dans des conditions contrôlées sur du riz gluant.

La fermentation  permet d’obtenir un riz rouge dont la teneur en statines naturelles permet de baisser le cholestérol sanguin.

On attribue l’activité de la levure de riz rouge à plusieurs de ses composants qui sont la monacoline K, des acides gras insaturés et des phytostérols.

 

Le curcuma a une saveur poivrée, chaude et amère et un parfum doux qui rappelle un peu l’orange et le gingembre, et alors qu’il est surtout connu comme l’un des ingrédients les plus utilisés pour fabriquer curry, il donne sa couleur jaune vif à de multiples plats indiens et asiatiques.

 

Le Curcuma vient de la racine de la plante Curcuma longa et a une peau brune et dure et à la chair orange foncé. Le curcuma est utilisé depuis longtemps comme un puissant anti-inflammatoire dans les deux systèmes de medecine traditionnelle chinois et indien.

La fraction volatile de l’huile de curcuma a démontré une activité anti-inflammatoire significative au cours de nombreux modèles expérimentaux. Encore plus puissant que son huile volatile, le pigment jaune-orangé du curcuma, qui est appelé la curcumine, possède une activité pharmacologique très importante.

 

Amélioration de la fonction hépatique grâce à ces actifs :

 

Dans une étude récente pour évaluer les effets du curcuma sur la capacité du foie à détoxifier les xénobiotiques (toxiques) et les produits chimiques, les activités des  enzymes de détoxification du foie comme la UDP glucuronyl transférase et la glutathion-S-transférase étaient significativement plus élevées chez les modèles scientifiques qui avaient consommé du curcuma par rapport aux témoins.

La curcumine a montré des capacités de prévention du cancer du côlon dans de nombreuses études ouvertes. Lorsque les chercheurs ont mis en place une étude pour analyser la façon dont fonctionne la curcumine, ils ont constaté que les curcuminoïdes inhibent les effets délétères des radicaux libres sur les acides gras des membranes cellulaires et sur le cholestérol), en empêchant la formation de la substance inflammatoire cyclo-oxygénase-2 (COX-2), et en induisant la désintoxication hépatique grâce à l’enzyme glutathion-S-transférase. Ils ont conclu que les résultats montrent que la curcumine en association avec un régime alimentaire adapté permet d’obtenir des niveaux d’activités suffisantes dans le côlon et le foie  pour expliquer les activités pharmacologiques observées et suggèrent que l’assimilation orale de curcumine peut assurer une sorte de chimio-prévention du cancer du côlon.

 

Protection cardiovasculaire :

 

La levure de riz rouge possèderait des actifs anti-oxydants qui expliqueraient son activité protectrice sur les troncs artériels où des plaques d’athérome seraient en formation.

Quant à elle, la curcumine peut être capable de prévenir l’oxydation du cholestérol. Le cholestérol oxydé peut endommager les vaisseaux sanguins au sein des plaques qui peuvent conduire à une crise cardiaque ou à un accident vasculaire cérébral. La curcumine ainsi que la levure de riz rouge peuvent empêcher l’oxydation du cholestérol et réduire la progression de l’athérosclérose et les maladies cardiaques. Dans une étude publiée dans le Journal indien de physiologie et de pharmacologie, où 10 volontaires sains ont consommé 500 mg de curcumine par jour pendant 7 jours, non seulement leurs niveaux de cholestérol oxydé baissent dans le sang de 33%, mais leur taux de cholestérol total baisse également de 11,63%, et leur taux de HDL cholestérol augmente de 29%!

 

Protection contre le cholesterol :

 

Les effets hypocholestérolémiants du curcuma et de la levure de riz rouge sont dûs d’une part à la curcumine qui va augmenter la concentration de récepteurs au LDL (mauvais cholestérol) au niveau du foie, alors que la monacoline K de la levure de riz rouge va limiter la synthèse hépatique du cholestérol.

On voit que les 2 plantes médicinales ont des effets synergiques indéniables.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*