Levure de riz rouge et aliments anti-cholestérol !

aliments anti cholestérol
les aliments anti-cholestérol qui font du bien à votre corps

Les aliments anti-cholestérol doivent être consommés du moment que vous changiez également l’ensemble de vos principes alimentaires et que vous fassiez attention au tabac, à l’alcool et aux plats très riches en graisses animales ou en beurre qui sont néfastes pour le contrôle de votre cholestérol.

Les fibres solubles :

Les fibres de son, les fibres d’avoine, les pectines de pomme sont des fibres solubles (qui se mélangent facilement au suc digestif) qui vont en fait ralentir la digestion en général de tous les aliments, et ralentir l’assimilation du cholestérol alimentaire. En plus les fibres solubles consommées dans des proportions de 10 grammes par jour vont régulariser les transits paresseux.

 Le poisson gras :

Les poissons gras sont le saumon, le thon ou la sardine. Ces poissons dits gras renferment des acides gras essentiels, les acides gras oméga 3 (DHA et EPA) qui vont en fait permettre de mieux structurer les membranes cellulaires et éviter les hypertriglycéridémies, plus que baisser le cholestérol lui même. Les oméga 3 permettent aussi de réduire les risques d’infarctus chez les sujets ayant déjà eu des problèmes cardio-vasculaires. Par contre les oméga 3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui vont prévenir les inflammations localisées au niveau artériel.

 L’huile d’Olive :

On conseille de prendre par jour, 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive extra-vierge. Contenant peu d’acides gras insaturés ou essentiels, son intérêt réside dans le fait que l’huile extra vierge et peu filtrée (verte ou foncée), va contenir pas mal d’oleupérine, un composant issu de l’olive qui va avoir des propriétés hypotensives et va réduire les risques d’hypertension.

 Les noix et les fruits secs :

Les noix qui sont très consommés dans les régimes de type méditerranéen, ont des propriétés anti-cholestérol averties, grâce aux acides gras insaturés qu’elles contiennent.

Il ne faut pas abuser des noix car elles sont très caloriques, mais une poignée de noix  consommée tous les jours permet d’apporter une quantité suffisante d’acides gras insaturés pour aider à réduire le LDL cholestérol et le cholestérol total.

 Les phytostérols :

De nombreuses huiles de table, de fruits secs ou de graines végétales contiennent des stérols végétaux, par exemple, l’huile de sésame, les noix, les graines de soja ont des concentrations en phytostérols intéressantes. Mais il faudrait consommer environ 2 grammes de phytostérols par jour pour obtenir une efficacité sur la diminution du cholestérol total.

On rajoute des stérols ou des stanols à plusieurs aliments, comme les yaourts et les margarines. On préférera des sources purement alimentaires comme par exemple la graine de soja ou le tofu qui ont des propriétés hypocholestérolémiantes par la présence de phytostérols mais aussi grâce aux autres constituants comme les isoflavones.

La levure de riz rouge :

La levure de riz rouge contient des phytostérols, des vitamines et des minéraux qui vont agir sur la baisse du cholestérol, mais l’actif le plus important et qui a une action puissante sur la baisse du cholestérol est indéniablement la monacoline K de la levure de riz rouge qui à la concentration de 10 mg de monacoline K par jour permet de baisser le cholestérol total de 15 à 20 %. au bout de 1 mois de cure.

Il faut consommer la levure de riz rouge en étant averti des effets secondaires éventuels , bien que faibles, ils doivent être connus. On ne doit pas associer la levure de riz rouge à des médications chimiques, et on doit surveiller les douleurs musculaires éventuelles et éviter de prendre de la levure de riz rouge si vous présentez des insuffisances hépatiques et rénales.

 

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*