Levure de riz rouge et Athérosclérose :

Le régime alimentaire est une des bases de la prévention des risques cardiaques

L’athérosclérose ou l’athérome est le résultat d’une réaction inflammatoire qui est mal contrôlée par l’organisme est qui au stade préliminaire, capsule s’installe pour éliminer les lipides qui se sont amassés dans l’intima des artères.

Le régime alimentaire est une des bases de la prévention des risques cardiaques
Le régime alimentaire est une des bases de la prévention des risques cardiaques

La réaction inflammatoire localisée au niveau de l’amas des lipides met en jeu des macrophages et de nombreuses molécules inflammatoires afin d’éliminer les lipides qui ont été amenés par les LDL, les lipoprotéines de faible densité qui transportent habituellement les acides gras et le cholestérol dans le sang et que l’on surnomme le mauvais cholestérol.

Les macrophages ainsi localisés sont servir de cellules d’épuration. Ce processus se remplit avec succès dans la plupart des cas, mais un apport trop important de Lipoprotéines circulantes ainsi qu’un état général prédisposant vont surpasser le système inflammatoire et vont créer des foyers d’inflammation chroniques qui vont complètement désorganiser la structure de l’intima des artères.

La réaction inflammatoire chronique ainsi créée va entretenir un cercle vicieux qui va conduire à la progression de la lésion avec comme conséquence finale, souvent la rupture ou l’érosion de la plaque et la survenue de thrombus qui va boucher l’artère et bloquer le passage du sang.

Avant d’en arriver là, il faut donc assurer une prévention active des problèmes cardio-vasculaires et des survenues d’occlusion artérielle, par la surveillance répétée du taux de cholestérol circulant, des triglycérides circulants, du taux de LDL et de HDL Cholestérol et assurer également un dosage de la protéine c-reactive si possible.

 

L’analyse de ces résultats sanguins associée à une catégorisation des risques cardiovasculaires va permettre d’évaluer le risque que la personne encourt et décider du traitement à mettre en place.

Les cas de cholestérolémie élevée associée à des pathologies cardiovasculaires déjà existantes doivent être suivis par le médecin traitant d’une façon régulière.

Les cas d’hypercholestérolémie légère et modérée, surtout si ces hypercholestérolémies sont liées à de mauvaises habitudes alimentaires et à un mode de vie inadapté peuvent être gérées par de l’auto-médication et la mise en place d’un régime alimentaire adapté.

 

Les principes de prévention sont simples :

Il faut diminuer le taux de cholestérol total et le taux de LDL cholestérol, et veiller à contrôler régulièrement son taux de cholestérol sanguin afin d’en suivre l’évolution.

Il faut mettre en place un régime alimentaire adapté, pauvre en graisses saturées – beurre, crème, charcuterie, fromages, viandes de bœuf, jambon et saucisses sont à proscrire ; riche en acides gras insaturés de type Oméga 3 provenant par exemple du saumon et du thon.

Il faut également éviter le sel et les sucres rapides. Il faut consommer à volonté crudités, légumes peu cuits et fruits de saison.

Le recours aux fibres alimentaires est fortement conseillé en prenant par exemple du riz ou des pates complètes, en consommant plus de pommes incluant la peau des pommes très riches en fibres et en quercétine, et en ayant recours aux fibres alimentaires de son, aux pectines de pomme ou aux fibres de son d’avoine.

Enfin, il faut faire plus de sport à raison de 1 heure trois fois par semaine minimum et arrêter le tabac et l’alcool.

Ces conseils alimentaires peuvent englober la consommation de compléments alimentaires tels que la levure de riz rouge, la quercetine, la lutéine ou  le coenzyme Q10 qui ne pouront que améliorer les résultats escomptés avec la diète alimentaire anti-cholestérol.

 

Vos paramètres sanguins devraient baisser au bout d’un mois et il faudra les maintenir à niveau en suivant ces conseils sur le long cours.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*