Levure de riz rouge et mauvais cholestérol :

ldl-cholesterol-levure-de-riz-rougeQuand on parle de Cholestérol, troche le monde médical utilise des abréviations très courantes que le patient a souvent du mal à déchiffrer.

Le Cholestérol a 2 origines principales qui sont la synthèse au niveau du foie, appelée synthèse endogène qui apporte 2/3 environ du cholestérol nécessaire à l’organisme et l’origine alimentaire, qui apporte du cholestérol au sien des aliments, il s’agit du Cholestérol exogène.

Les 2 sources de cholestérol plus certaines voies de synthèse au niveau de certains organes se retrouvent essentiellement au niveau du foie pour être ensuite apportés aux organes qui en ont besoin.

Le cholestérol a un rôle de structure au sien des membranes cellulaires en permettant l’organisation en bicouche lipidique et en assurant la fluidité des membranes avec l’aide des acides gras insaturés. Le cholestérol a aussi un rôle de synthèse active dans la formation de nombreuses hormones, testostérone, progestérone, aldostérone, cortisol et cortisone, oestradiol et oestrone et de la vitamine D.

Le Cholestérol ainsi que les triglycérides qui sont liposolubles doivent être transportés dans le sang à l’aide de transporteurs car le sang étant un milieu hydrosoluble (eau), les triglycérides et le cholestérol ne peuvent pas s’y mélanger.

 

C’est à ce niveau qu’interviennent les lipoprotéines :

Il existe différentes sortes de lipoprotéines. On peut classer celles-ci selon leur gradient de densité selon une technique de ultracentrifugation sur les échantillons de sang à tester.

On a classifié ces densités en 9 catégories qui sont les chylomicrons, les lipoprotéines VLDL, 2 types de LDL, 3 types de HDL, 1 type de VHDL et les lipoprotéines a. Plus la fraction protéique est importante, plus la densité sera élevée.

Les 2 types qui vous intéressent sont les lipoprotéines LDL et HDL.

Les lipoprotéines sont constituées des molécules qu’elle sont chargées de transporter comme le cholestérol et les triglycérides, mais aussi de protéines spéciales, appelées apolipoprotéines et de phospholipides qui vont servir d’émulsifiants.

Les particules LDL vont transporter le cholestérol et une partie des acides gras aux tissus et les particules HDL vont transporter le cholestérol des tisuus vers le foie et assurent le chemin inverse des LDL.

Les particules HDL contiennent peu de triglycérides mais plus de lipoproteines, de phospholipides et de cholestérol.

 

Les triglycérides sont plutôt transportés par les particules VLDL.

 

Les lipoprotéines de basse densité (LDL) sont associées au mauvais cholestérol , car s’il y a un excès des LDL, il peut y avoir une formation de plaques athéroscléreuses, sous l’effet des cellules phagocytes qui vont essayer d’éliminer le surplus de LDL dans le sang.

 

Les lipoprotéines de haute densité (HDL) sont associées au bon cholestérol, car plus le taux sanguin de HDL est élevé, plus faible est le risque de développer des maladies cardio-vasculaires.

Il y aurait également des activités anti-oxydantes qui seraient responsables, car les HDL, dans leur travail de récupération du cholestérol, préviendraient l’oxydation des LDL, et éviteraient le dépôt du cholestérol oxydé et des triglycérides oxydés au niveau de la paroi des artères.

 

Il est donc très important d’avoir un régime alimentaire pauvre en graisses saturés d’origine animale, afin d’éviter l’apport des graisses saturées nocives à forte dose ainsi que le cholestérol animal.

La consomation d’ oméga 3 va également prémunir des inflammations vasculaires tout en apportant des acides gras insaturés améliorant le métabolisme des cellules, enfin avoir recours à de la levure de riz rouge, des fibres alimentaires ainsi que des phytostérols vont permettre de baisser fortement le taux de LDL cholestérol dans le sang, du fait d’une concentration moindre en cholestérol à transporter au niveau de la circulation.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*