Levure de riz rouge et phytostérols :

bakol-fort-phytosterols-biosantesenior
bakol fort contre le cholesterol élevé

Vous souhaitez faire baisser votre Cholestérol ? Rien de plus simple avec les phytosterols et la levure de riz rouge.

La levure de riz rouge  tout comme les phytostérols et le policosanol ont des effets bénéfiques, d’une part quand ils sont consommés les trois ensemble et quand on y associe un régime alimentaire adapté et une bonne hygiène de vie, incluant la pratique d’exercice physique régulier et l’arrêt de l’alcool et de la cigarette.

En cas de cholestérol élevé, on privilégie une totale reprise en main et de changer son mode de vie et son alimentation sur plusieurs mois. C’est en fait la chose la plus dure à suivre avec toutes les sollicitations environnantes qu’elles soient alimentaires, culinaires ou autres.

C’est un fait, on utilise de moins en moins ses jambes pour marcher sur de courtes périodes et le commerce se fait soit par internet soit au sein de complexes commerciaux où la marche n’est pas de règle et où les escaliers sont remplacés par des escalators. La levure de riz rouge associée aux phytosterols permettent une résolution rapide du cholestérol sanguin et dans des proportions que vous étonneront.

 

La levure de riz rouge, quelle posologie ?

Ce que l’on appelle levure de riz rouge de l’espèce monascus purpureus went est une levure qui a été fermentée sur un support de croissance qui n’est autre que le riz gluant. La fermentation de la levure qui dure une quinzaine de jours, permet d’obtenir dans des conditions contrôlées de température, une levure de riz de couleur rouge pourpre, signe que la levure s’est chargée en pigments rouges lors de la fermentation.

Quleques-uns des pigments rouges sont actifs sur le cholestérol et ont une structure moléculaire équivalente à certaines statines.

Il s’agit de la monacoline K qui a une structure équivalente à la lovastatine une statine chimique. Il se passe alors une fermentation naturelle qui donne cette couleur rouge. Pour être parfaitement précis, c’est cette levure qui est rouge et non pas le riz.

La levure de riz rouge est utilisée depuis des millénaires en Asie, notamment dans la cuisine traditionnelle chinoise. Elle sert à rajouter couleur et goût aux plats, à la façon d’une épice ou d’un condiment.

Des études scientifiques poussées ont montré que la levure de riz rouge est active sur le cholestérol sanguin à des doses beaucoup plus faibles que pour les statines et en permettant moins d’effets secondaires.

Il faut en fait apporter pour cela 10 mg de monacoline k par jour, soit 500 mg de poudre de levure de riz rouge par jour pour avoir un effet intéressant sur la hypercholestérolémie.

Phytostérols végétaux :

Les phytostérols sont des composants d’origine végétale que l’on trouve dans de nombreux huiles de table, huiles végétales et extraits de pin.

Les phytostérols font partie des lipides végétaux. Ils ont une structure moléculaire très proche de celle du cholestérol. Les phytostérols ont envahi les rayons d’alioments santé, car ils permettent de diminuer le « mauvais » cholestérol (LDL-cholesterol) sans faire baisser le taux du « bon » cholestérol (HDL-cholestérol). Cette action permet d’incorporer les phytostérols dans de nombreuses margarines, boissons lactées ou yaourts et préparations fermentées à base de lait pour permettre d’aider à baisser les hypercholestérolémies. Ceci est permis par une estérification des phytostérols, l’augmentation d’hydrophobicité qui en résulte, facilite son incorporation dans des matières grasses telles que des margarines

Le mode d’action mis en jeu est relativement simple, car les phytostérols ne sont pas assimilés par l’organisme et son action se situe au niveau intestinal. La digestion et l’absorption du cholestérol alimentaire au même titre que les lipides en général, se déroulent en plusieurs étapes. S’agissant de molécules peu solubles dans l’eau, la première étape consiste à solubiliser les graisses. C’est le rôle des sels biliaires qui jouent le rôle de solubilisant au sein de micelles lipidiques. Cette solubilisation augmente la surface de contact entre les lipides et les enzymes pancréatiques qui s’appellent les lipases. Cette action libère le cholestérol libre qui sera ensuite assimilé par les cellules intestinales.

Les phytostérols permettent de limiter l’action des lipases intestinales en servant d’antagoniste, en servant de pseudo -cholestérol que l’enzyme ne va pas reconnaître.

Il s’en suite une moins bonne digestion du cholestérol qui ne sera pas assimilé.

Il faut consommer au moins 800 mg de stérols végétaux par jour pour avoir une activité intéressante.

Les stérols végétaux/stanols végétaux contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale et font baisser le cholestérol total d’au moins 12 % après un mois d’utilisation dans le cadre d’un régime alimentaire adapté.

 

Comment associer la levure de riz rouge et les phytostérols végétaux ?

 

Il suffit pour cela d’associer 2 produits complémentaires, de prendre un produit à base de levure de riz rouge et un autre à base de phytostérols.

On préférera le complément alimentaire à base de phytostérols beaucoup plus concentré et plus ciblé que l’aliment fonctionnel.

Il est nécessaire de prendre la levure de riz rouge matin et soir, et de prendre les phytostérols un quart d’heure avant chaque repas gras.

Un régime anti-cholestérol doit être associé afin d’optimiser l’action sur la baisse du cholestérol. Cette cure peut être faite sur 2 ou 3 mois à répéter régulièrement.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*