Levure de riz rouge et santé des artères !

santé cardiovasculaire, levure de riz rouge et oméga 3
santé cardiovasculaire, levure de riz rouge et oméga 3
santé cardiovasculaire, levure de riz rouge et oméga 3

On le sait maintenant !

Les facteurs de risques cardio-vasculaires sont des risques identifiés et sont les suivants :

Les Facteurs non modifiables :

L’âge, les facteurs de risque augmentent avec l’âge. Le genre, plus de risques chez l’homme et la femme en période de ménopause précoce. Les facteurs génétiques liés à l’hérédité qui détermineraient des risques cardiaques par mutation d’un nucléotide spécifique du matériel génétique.

Les Facteurs de risques liés à l’environnement et qui sont modulables :

Hypertension artérielle, Diabète de type 2, Consommation excessive de cigarettes, Excès de Cholestérol sanguin et excès de triglycérides sanguins, liés souvent à une mauvaise alimentation et à un excès de consommation de graisses saturées ou de graisses insaturées de type trans (acides gras insaturés de synthèse souvent trouvés dans les margarines), Surpoids ou obésité, notamment si elle est localisée sur la paroi abdominale (la circonférence abdominale est un examen de choix qui est souvent associé à un risque cardio-vasculaire accru.

Les Facteurs difficilement quantifiables, liés au mode de vie :

Absence d’exercice physique et sédentarité, Niveau de stress et d’anxiété élevés, Acide urique élevé.

Les Nouveaux facteurs :

Des nouveaux facteurs sont à l’étude et sont par exemple, l’augmentation de la protéine C réactive, l’augmentation de l’homocystéine circulante et l’incidence de la pollution atmosphérique par des fines particules.

Les Solutions naturelles :

La gestion des risques les plus importants est de retrouver une alimentation saine, basée sur le régime dit méditerranéen, à base de crudités, de salade, de légumes peu cuits, de fruits frais divers et variés, basé sur l’utilisation d’huile d’olive pour l’assaisonnement et l’arrêt des matières grasses de type beurre ou margarine. La consommation de viandes dites maigres comme le poulet ou la dinde ou de poissons « gras » riches en oméga 3.

Il faut stopper la charcuterie, le jambon, la viande de boeuf très grasse et les plats en sauce.

Eviter autant que possible le sel qui va augmenter l’hypertension si elle est déjà installée.

Par ailleurs, l’utilisation de compléments alimentaires afin de faciliter la baisse du cholestérol et des triglycérides sanguins, a du sens et on conseille la levure de riz rouge et les Oméga 3.

 

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*