Levure de riz rouge, fève de cacao et légumineuses pour baisser le cholestérol !

feve-de-cacao-cholesterol-levure-riz-rougeLes graines végétales ainsi que la fève de cacao permettent de baisser le cholestérol !

 

Les céréales complètes et les légumineuses sont une bonne source de glucides complexes et de fibres solubles, en plus des minéraux, des polyphénols, des phytostérols et des autres composés phyto-actifs que ces semences contiennent.

 

Légumineuses et cholestérol :

 

Les légumineuses sont également riches en saponines, des composés qui interfèrent naturellement avec l’absorption intestinale du cholestérol. Les fèves de soja par exemple et certains de ses dérivés, à savoir la protéine de soja et les isoflavones (phytoestrogènes), ont été très étudiés pour connaître leurs effets hypocholestérolémiants et pour connaître les autres effets sur la santé, mais d’autres légumineuses comme les haricots blancs, les pois, les lentilles auraient également des effets sur le cholestérol.

Comme indiqué dans une récente méta-analyse de dix études randomisées, versus placébo, la consommation quotidienne d’une portion de légumineuses, qui ne sont pas obligatoirement de la fève de soja, est associée à des réductions du cholestérol total et du LDL-cholestérol dans des moyennes de 0,12 g / l et de 0,8 g / l pour chacune de ses valeurs. Il y a également une petite augmentation du HDL-cholestérol et une réduction des triglycérides.

Il est à noter, que la consommation fréquente de légumineuses et de céréales complètes a également été associée à une diminution des problèmes de coronaropathie dans des études prospectives.

 

Graines entières et cholesterol !

 

Les effets des graines entières, dites graines entières ou céréales complètes dépendent en fait de leur teneur en fibres solubles. L’orge et l’avoine, mais pas le blé entier, le seigle ou le riz, contiennent des composants appelés β-glucanes, un sous-type de fibre soluble qui forme un gel dans l’intestin et qui permet de complexer les acides biliaires, ce qui favorise leur élimination. Les acides biliaires sont fabriqués par le foie à partir de la molécule de cholestérol et le foie compense ainsi ses pertes intestinales en augmentant leur synthèse, utilisant ainsi le cholestérol en excès, en favorisant l’utilisation préférentielle des lipoprotéines LDL-cholestérol circulantes, résultant automatiquement par une réduction du taux de LDL-cholestérol.

Des régimes alimentaires à base de fibres d’avoine, données généralement au cours du petit déjeuner, ont été les plus étudiés et les résultats ont démontré des réductions moyennes du cholestérol total de 0,07 g / l et du LDL-cholestérol de 0,07 g / l. Un fait intéressant est que l’augmentation de la consommation de graines entières de toute nature, même celles qui ne contiennent pas de fibres solubles, a été constamment associé à un risque plus faible de maladies coronariennes et de maladies cardio-vasculaires, probablement parce que toutes les graines entieres sont des graines riches en nutriments et en composés phytochimiques bénéfiques.

 

Fève de cacao et Cholesterol !

 

Le Cacao qui est la graine de l’arbre Theobroma cacao, a une composition caractéristique en éléments nutritifs bénéfiques pour l’équilibre cardio-vasculaire. Comme les noix, le cacao est un aliment riche en matières grasses, mais il s’agit d’acide stéarique, un acide gras saturé que l’organisme transforme rapidement en acide oléique monoinsaturé. Le cacao contient également de puissants antioxydants polyphénoliques comme la catéchine et l’épicatéchine, des flavonoïdes qui présentent des propriétés bénéfiques.

Plusieurs études cliniques contrôlées récentes ont montré que la consommation quotidienne de 50-100 g de chocolat noir réduit le cholestérol total et le LDL-cholestérol entre 5 et 10 %, sans avoir d’effets sur les triglycérides ou sur le HDL-cholestérol. De la même façon que la consommation de noix et de graines entières de céréales, des études prospectives suggèrent que la consommation fréquente de produits à base de cacao protège efficacement contre les maladies coronariennes, mais aussi des accidents vasculaires cérébraux et du diabète. Outre son activité anti-cholestérol, les avantages attribués au cacao sont probablement liés à la réduction de la pression artérielle, l’amélioration de la résistance à l’insuline et des effets anti-inflammatoires par l’action des flavonoïdes du cacao.

 

Levure de riz rouge et cholestérol !

 

On comprend donc aisément que la modification du régime alimentaire permet de diminuer des taux de cholestérol élevé, et que l’alimentation à base d’ingrédients végétaux non transformés permet d’apporter des fibres et des actifs qui vont baisser le cholestérol, du moins augmenter son élimination par les sels biliaires.

L’association de levure de riz rouge qui est également un aliment très puissant sur la diminution du cholestérol sanguin, va permettre d’augmenter en synergie la baisse du cholestérol en agissant cette fois-ci sur la synthèse endogène du cholestérol. Il est donc primordial d’agir à différents niveaux du métabolisme afin d’avoir une efficacité optimale sur la baisse du cholestérol,  les fibres agissant au niveau intestinale, la levure de riz rouge agissant sur la synthèse endogène du cholestérol et la reprise d’une activité physique permettant de brûler plus de calories et de graisses, ainsi qu’une diminution de la consommation de graisses saturées et semi-hydrogénées qui sont néfastes pour le métabolisme des lipides.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*