Levure rouge de riz et hypertension !

hypertension-levure-rouge-rizLa Levure de riz rouge est issue de la fermentation d’une levure spéciale et très bien identifiée appelée Monascus purpureus que l’on fait fermenter  sur du riz rouge.

La levure rouge de riz a une longue histoire d’utilisation comme aliment et en tant que médicament en Chine.

 

La particularité de la Levure de riz rouge est qu’elle contient de la monacoline K, qui a des propriétés très similaires à ceux de la lovastatine, une statine faisant partie de la famille des médicaments hypocholestérolémiants vendus par millions de boîtes.

En fait, peu de tests cliniques se sont penchés sur les avantages de la levure de riz rouge pour traiter d’autres troubles cardiovasculaires que l’élévation du Cholestérol total, notamment en cas d’hypertension artérielle.

Les études disponibles ont des résultats très mitigés. Il est donc conseillé de ne pas prendre ce produit pour réduire l’hypertension sans l’approbation de votre praticien.

 

 Les études favorables à l’utilisation de la levure de riz rouge dans l’hypertension :

 

Une étude animale menée par des chercheurs chinois et qui a été publiée dans le « Journal of Agricultural and Food Chemistry » en 2003, a  testé un extrait aqueux de Monascus purpureus sur des rats souffrant d’hypertension. La prise de Levure de riz rouge a réduit la pression sanguine à des niveaux normaux.

La même quantité de riz rouge Monascus purpureus  n’a par contre pas réduit la pression sanguine chez des rats presentant une pression artérielle normale.

 

 Les études défavorables de la levure de riz rouge dans le traitement de l’hypertension :

 

Une étude chinoise menée par des chercheurs de l’hôpital Fu Wai, a été publiée dans le journal «hypertension clinique et expérimentale » en 2010, et a étudié les effets de l’extrait traditionnel chinois à base de levure de riz rouge, un extrait partiel de levure de riz rouge, c’est-à-dire moins concentré, et un placebo sur environ 3000 patients souffrant d’hypertension. L’étude qui a été menée sur le  long terme et qui a duré 54 mois (4 ans et demi)  en moyenne, a vu un quart de ses sujets quitter l’étude pour des raisons évidentes de démotivation pour un traitement sur une aussi longue période, n’a montré aucune différence de la pression artérielle entre le groupe de patients prenant l’extrait de levure de riz rouge et ceux recevant le placebo.

 

 Les risques présents par la levure de riz rouge :

 

Parce que la levure de riz rouge contient une molécule identique à une statine, le riz rouge a les mêmes effets secondaires potentiels, y compris les maux de tête, vertiges, diarrhées, maux d’estomac, douleurs musculaires et douleurs articulaires.

L’activité au niveau  des enzymes hépatiques peut surcharger le fonctionnement du foie. Les douleurs musculaires sont aussi à surveiller, car cela peut être très néfaste pour les reins.

Il faut donc demander son avis à son praticien avant de prendre de la levure de riz rouge et les personnes qui présentent des troubles hépatiques et rénaux devraient ne pas prendre de levure de riz rouge.

D’ordre général, la levure rouge de riz présente des effets supérieurs aux statines avec des effets secondaires bas, car les doses conseillées sont basses et on préfère traiter sur le long terme plutôt que sur de courtes périodes.

 

Considérations générales :

 

La levure de riz rouge est un très bon produit lorsqu’il y a présence d’une hypercholestérolémie légère à modérée et où les preconisations sont tout d’abord de changer le régime alimentaire afin de faire diminuer le cholestérol total en stoppant la consommation de graisses saturées, de sel, d’alcool et de cigarettes.

La levure de riz rouge va potentialiser l’effet du régime alimentaire dans des proportions remarquables.

Bien penser à consommer des fruits et des légumes, des oméga 3, des fibres solubles d’une façon régulière et de contrôler son cholestérol et les lipoprotéines sanguines régulièrement.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*