Oligo-éléments et santé cardio-vasculaire :

 

oligo-elements-levurederizrouge-sante-cardiaqueLe stress oxydatif est connu pour causer des effets néfastes sur la fonction cellulaire pouvant conduire à un grand nombre de maladies. Les oligo-éléments aident à le combattre !

La participation de l’oxygène sous forme de radicaux libres a été suggéré depuis longtemps et son rôle oxydant a été largement documenté, en particulier dans les problèmes liés aux maladies coronariennes.

Si les radicaux libres sont utiles au cours de certains processus métaboliques de synthèse moléculaire, leur surnombre ou une déficience des systèmes de contrôle peuvent être néfastes.

Le présent article va décrire la relation entre le profil lipidique, la concentration en oligo-éléments, les niveaux d’activité de la superoxyde dismutase SOD, de la catalase et la peroxydation des lipides.

 

 Le stress oxydatif :

Le Stress oxydatif est impliqué dans de nombreuses maladies, bien qu’il soit utilisé au cours du métabolisme, en particulier au niveau des mitochondries, lors de l’utilisation de l’oxygène dans la chaine mitochondriale dite respiratoire.

Mais dans certaines conditions, le stress oxydatif peut devenir pathologique et être à l’origine de nombreuses maladies, dont l’athérosclérose. Au niveau des plaques d’athérome en formation, des foyers inflammatoires peuvent se créer et faire dégénérer ces planques d’accumulation de lipides en oxydant les lipides qui y sont concentrés ; l’entretien de l’inflammation au niveau de l’intima des artères met en jeu des radicaux libres et des cellules immunitaires qui vont faire dégénérer ces plaques vers des retrécissements cicatriciels des parois des artères.

 

Les cellules possèdent normalement des systèmes de protection très efficaces prenant en compte le pool d’antioxydants tels que l’α-tocophérol, l’ascorbate (vitamine C), le β-carotène, le glutathion réduit et la céruloplasmine et des enzymes comme la superoxyde dismutase manganèse (Mn SOD), la superoxyde dismutase cuivre – zinc (Cu-Zn SOD), les enzymes selenium – dépendantes, le  glutathion peroxydase et la catalase associée au Fer.

Il est important de comprendre que c’est l’équilibre entre les différents oligo-éléments qui va permettre d’éviter la péroxydation des lipides, plus qu’une carence en 1 oligo-élement en particulier.

Des quantités en excès par exemple en Fer et en cuivre peuvent aussi favoriser la péroxydation.

 

 Stress oxydatif et oligo-éléments :

Il faut donc apporter des oligo-elements en quantité optimale afin de permettre aux cellules de bien effectuer leur travail de lutte contre le stress oxydatif.

Les nutriments utiles qui vont participer aux moyens de protection contre les radicaux libres oxydants sont : le sélénium, le cuivre, le manganèse et le zinc qui vont participer en tant que cofacteurs aux systèmes enzymatiques (glutathion peroxydase et catalase). D’autre part, il faudra des anti-oxydants naturels qui devront être apportés par les aliments, vitamine C, vitamine E, le bêta-carotène, les  flavonoïdes des plantes médicinales et des polyphénols (resveratrol, extrait de marc de raisin, pycnogenol). Ces anti-oxydants vont permettre de protéger dans la circulation, l’ensemble des lipoprotéines LDL qui sont des structures fragiles et facilement oxydables.

Le Chrome présente un intérêt tout particulier, orienté dans la régulation du taux de glycémie et du taux d’insuline dans le sang, il va jouer un rôle important dans la régulation du taux de cholestérol, en diminuant le taux de cholestérol total et le taux de LDL-c, selon un procédé encore inconnu.

 

Les oligo-éléments utiles pour la santé cardio-vasculaire sont le sélénium, le zinc, le manganèse, le cuivre et le chrome qui vont participer aux systèmes anti-oxydants, le chrome qui va diminuer le cholestérol total circulant et le silicium qui va améliorer la flexibilité des troncs artériels.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*