Taux élevé de cholestérol, obésité et levure de riz rouge !

la levure de riz rouge et le régime alimentaire contre l'obésité, le surpoids et le cholesterol élevé
la levure de riz rouge et le régime alimentaire contre l'obésité, le surpoids et le cholesterol élevé
la levure de riz rouge et le régime alimentaire contre l’obésité, le surpoids et le cholesterol élevé

Il y a souvent un cholestérol élevé en cas d’obésité ; les solutions sont un régime alimentaire contrôlé, un changement du mode de vie et la prise de levure de riz rouge.

 

Hypercholesterolémie :

 

Ce que la plupart des gens appellent l’hypercholestérolémie est une condition dans laquelle les 3 types de graisses trouvées dans le sang vont sortir de leurs paramètres normaux :

 

La concentration du LDL-cholestérol, aussi appelé «mauvais cholestérol», sera trop élevée, la concentration en triglycérides sera également trop haute et le taux de HDL-cholestérol, aussi appelé «bon cholestérol», sera quant à lui trop faible.

Les gens qui sont en surpoids ou qui sont obèses sont plus susceptibles d’avoir des taux de cholestérol élevés. L’hypercholestérolémie est un facteur de risque important qui peut mener à des accidents vasculaires cérébraux et à des maladies cardiaques, ainsi qu’a du diabète.

 

Les solutions pour réduire le cholestérol et le surpoids :

 

Heureusement, de nombreuses solutions existent pour abaisser ces risques et réguler votre taux de cholestérol qui doit revenir à sa valeur d’équilibre :

Les grandes solutions sont :

 

Travailler avec un dietéticien pour faire le point sur votre état de santé

Si vous fumez, d’arrêter de fumer

De gérer votre poids de forme

De devenir plus actif

De prendre en main votre alimentation et votre consommation d’alcool

De prendre des compléments alimentaires comme la levure de riz rouge pour vous aider à baisser plus rapidement votre cholesterol.

Ces facteurs cités ci-dessus augmentent tous  le risque de développer une maladie cardio-vasculaire et du diabète.

 

Nous savons tous que l’hypercholestérolémie et l’obésité sont mauvais pour notre santé cardiaque. Et combinés avec d’autres problèmes de santé – tels que l’hypertension artérielle – ces risques peuvent augmenter le developpement de maladies cardio-vasculaires et sont connus sous le nom de syndrome métabolique.

 

Qu’est-ce que le syndrome métabolique ?

 

Le terme Métabolique fait référence à métabolisme, ou comment le corps utilise l’énergie. Le syndrome métabolique est un ensemble de facteurs de risque qui, lorsqu’ils sont combinés, augmentent considérablement le risque de développer une maladie cardiaque et du diabète de type 2.

Vous risquez d’avoir un syndrome métabolique si vous avez au moins trois de ces facteurs de risque cités ci-dessous :

• de la graisse au niveau du ventre. Cela signifie que vous avez beaucoup de poids supplémentaire autour de la taille. La graisse du ventre est un grand indicateur d’un risque de maladie cardiaque car cela montre que la graisse est aussi stockée au niveau de la partie haute de votre corps et au niveau du muscle cardiaque.

Un tour de taille de 102 cm ou plus pour les hommes et de 88 cm ou plus pour les femmes signifie plus de risques cardio-vasculaires.

•  une glycémie élevée. Cela se produit lorsque le taux de glucose dans le sang est plus élevé que la normale lorsqu’il est mesuré à jeûn.

Une glycémie supérieure à 1 gramme par litre augmente le risque de maladie cardiaque.

• un taux élevé de triglycérides. Ce sont les graisses dans le sang qui élèvent le risque de maladie cardiaque. Des concentrations supérieures à 1,5 – 1,7 g / l ou plus sont hors norme.

• un taux trop faible de HDL-c.

Ce sont les lipoprotéines de haute densité ou appelées le «bon» cholestérol – plus la concentration en HDL est élevée, meilleur c’est ! Le taux de HDL ne doit pas être inférieur à 0,40 g / l pour les hommes et 0,50 g / l pour les femmes, sous peine d’augmenter les risques de maladies cardiaques.

• Une pression artérielle élevée. Si celle-ci est supérieure à 130/85 mm Hg (millimètres de mercure), cela augmente le risque cardiaque.

Les personnes atteintes du syndrome métabolique ont 2 fois plus de risques de développer une maladie cardiaque et cinq fois plus de risques de souffrir de diabète. On estime qu’environ 47 millions de personnes aux États-Unis ont le syndrome métabolique. En europe, le nombre de personnes atteintes va en grandissant et atteint 15 % des adultes. On arrive plus ou moins au même nombre de personnes qu’aux USA sur une population totale de 745 millions de personnes vivant en Europe.

 

Les solutions pour abaisser l’incidence de l’obésité :

 

Il faut changer radicalement son mode de vie, changer son alimentation, faire plus d’exercice physique, éliminer la graisse abdominale, réduire le taux de LDL-cholestérol, augmenter le HDL-cholestérol, et réduire la pression artérielle.

La base alimentaire est d’éviter les graisses saturées ou semi-hydrogénées, les acides trans, éviter les plats pré-préparés, les repas au restaurant, les fast-foods et les aliments frits.

Le recours à des fibres alimentaires, à la levure de riz rouge, à des oméga 3, et à des enzymes qui vont orienter la fonte des graisses va permettre d’accompagner le phénomène de fonte des graisses.

Il faut ré-introduire des aliments peu raffinés riches en fibres, des légumes, des crudités, des fruits frais, à consommer sans modération.

Une nouvelle théorie est de stimuler les PPAR, les proliférateurs de peroxisomes, des facteurs de transcription sensibles aux lipides et aux acides gras libres ; leur modulation permet de réguler de nombreuses voies métaboliques  impliqués dans le métabolisme des acides gras, des lipoprotéines et des glucides, et de réguler les processus inflammatoires et prothrombotiques.

En faisant simple, il faut mobiliser les graisses de réserve, accentuer le retour des graisses stockées vers le foie pour y être brûlées et diminuer l’apport alimentaire, afin de perdre du poids. C’est plus facile à dire qu’à faire.

Mais l’encadrement strict de l’alimentation, la reprise d’une activité physique modérée et le recours à la levure de riz rouge et à des enzymes lipases spécifiques sont la clé de la réussite, du moins, vous mettront sur la chemin de la réussite si vous persévérez.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*