Tout savoir sur la Levure de riz rouge !

Levure de riz rouge et cholestérol
Levure de riz rouge et cholestérol
Levure de riz rouge et cholestérol

La Levure de riz rouge est une substance traditionnelle chinoise faite par fermentation à partir d’un type spécifique de levure, la Monascus purpureus qui fermente sur le riz gluant.

Différentes formulations existent à partir de la levure de riz rouge et ont déjà été répertoriées 800 ans avant jesus-christ, comme un aliment à part entière mais aussi comme une substance médicamenteuse dans le contexte de la médecine traditionnelle chinoise à base de plantes.

Cette préparation ancienne contient en fait des substances actives qui sont similaires (et dans certains cas identiques) à un médicament de prescription pour baisser le cholestérol, de la famille des statines.

 

Pour quelle raison utilise-t-on de la levure de riz rouge ?

 

La Levure de riz rouge est efficace pour abaisser le cholestérol sanguin, et grâce à la présence de molécules identiques à certaines statines. Il y a d’ailleurs des travaux cliniques qui démontrent cette affirmation.

 

Une étude clinique, versus placebo et randomisée effectuée sur 83 personnes qui ont un cholestérol élevé, a été effectuée pour évaluer l’efficacité de la levure de riz rouge. A la fin des 8 semaines de traitement, les niveaux de cholestérol total ont baissé de façon significative dans le groupe ayant pris de la levure de riz rouge, comparé au groupe qui a pris un placebo. Des améliorations ont été aussi observées pour les concentrations sanguines de LDL-Cholestérol (aussi surnommé le mauvais cholestérol), et des triglycérides. Il n’y a pas eu de variation du taux de HDL cholestérol (appelé également le HDL Cholestérol) par rapport à la valeur de départ à l’instant T0 et entre les 2 groupes.

 

Dans une autre étude menée sur 79 personnes, l’utilisation de levure de riz rouge a montré une amélioration du ratio LDL/HDL, avec d’autres améliorations des risques cardio-vasculaires.

 

Mais c’est dans une étude épidémiologique rigoureuse qui a été menée sur un lot de 93 études randomisées incluant environ 10 000 patients, que des scientifiques ont conclu que la levure de riz rouge baissait de façon significative les taux de cholestérol sanguin, de LDL cholestérol et de triglycérides, et élevait les taux de HDL Cholestérol par rapport aux valeurs de référence des groupes placebo.

De façon similaire, une autre revue menée par des scientifiques sur 22 études différentes incluant l’usage d’un extrait alcoolique de levure de riz rouge appelé xuezhikang, a montré que l’extrait de levure de riz rouge avait des propriétés identiques aux statines pour baisser le cholestérol sanguin, baisser le mauvais cholestérol et le taux de triglycérides chez des personnes ayant des taux de cholestérol et/ou triglycérides trop élevés.

Les scientifiques ont aussi montré que la levure de riz rouge était aussi efficace que l’inositol nicotinate. L’inositol nicotinate contient de la niacine sous forme d’inositol. L’inositol nicotinate est composé de six molécules de niacine sous forme d’acide nicotinique, liées à une molécule d’inositol. Après absorption, la grosse molécule est hydrolysée dans l’organisme et libère les molécule de niacine et l’inositol, permettant ainsi d’agir sur la diminution des taux de cholestérol dans l’organisme.

 

Une étude menée en double aveugle en Chine sur plus de 5 000 personnes qui ont déjà eu une maladie cardiaque et qui ont pris pendant 4 ans environ de la levure de riz rouge, a montré qu’il y a une réduction des attaques cardiaques de 45 % par rapport au placébo, et que la mortalité a baissé de 35 %. Ces niveaux de résultats sont très importants, mais peuvent mettre en doute la valeur de l’étude. Mais 3 autres études cliniques faites sur des populations chinoises ont montré les mêmes résultats chez des personnes diabétiques ayant des problèmes cardiaques, chez des personnes ayant déjà eu un infarctus, et montrant une diminution importante des réapparitions d’infarctus.

 

Le dosage à respecter en Levure de riz rouge :

 

Les doses à respecter sont différentes d’un continent à l’autre, mais en Europe, il est autorisé de prendre 10 mg de monacoline K par jour, ce qui correspond à environ 500 mg de levure de riz rouge standardisée en monacoline K.

Les autorités sanitaires européennes ont admis que la levure de riz rouge pouvait baisser de 15 % les taux de cholestérol sanguin avec un tel dosage journalier.

 

Précautions d’usage :

 

Il n’y a pas d’effets secondaires graves, mais il a été noté certains désagréments qui sont essentiellement liés avec le fait que la monacoline a une structure similaire aux statines, il ne faut donc pas consommer la levure de riz rouge en même temps que d’autres médications anti-cholestérol, il ne faut pas prendre de la levure de riz rouge en période de maternité ou en période d’allaitement, ni si les personnes présentent des problèmes hépatiques ou rénaux.

Il ne faut pas consommer de pamplemousse en même temps que la levure de riz rouge. Il est aussi déconseillé de consommer du millepertuis en même temps que la levure de riz rouge.

Il est enfin conseillé de consulter son médecin ou son praticien avant d’utiliser la levure de riz rouge.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*