Une activité physique modérée mais soutenue aide à réduire le cholestérol !

exercice-physique-cholesterol-seniorDu moment que vous augmentez vos efforts physiques sur une durée hebdomadaire de 3 heures, ceci aidera à réduire le LDL cholestérol (aussi appelé mauvais cholestérol) dans l’organisme, selon une étude publiée dans la revue Journal of Applied Physiology.

Une étude incluant 26 hommes ayant une hypercholestérolémie superieure à 2.5 grammes par litre, agés de 47 ans en moyenne et pesant 81.9 kg en moyenne, ont suivi un entraînement physique sur une durée de 24 semaines ( 6 mois) en utilisant une bicyclette ergométrique (vélo d’appartement ou de salle de gym) 3 fois par semaine en brûlant 350 kcal par session.

Le but de cette étude était d’évaluer l’effet de l’activité physique sur les paramètres sanguins du Cholestérol et des triglycérides. Les tests sanguins ont été faits tous les 2 mois sur la période de l’étude. Entre les 2 groupes, les taux des protéines apo AI et apo B diminuent après 6 mois, ce qui montre que les taux de LDL cholestérol ont baissé, et les taux de HDL restent constants.

Une autre étude incluant 240 personnes sédentaires ayant un excès de poids qui ont suivi un entrainement physique de 3 heures 45 minutes par semaine pendant 6 mois, montre que sur les 3 groupes qui ont effectué l’exercice selon une intensité différente, plus l’intensité physique est élevée, plus la baisse du LDL cholestérol et l’augmentation du HDL cholestérol sont élevés.

On peut en conclure que la pratique régulière d’une activité physique modérée permet de réduire les risques cardio-vasculaires en abaissant le taux de triglycérides et de LDL cholestérol et en augmentant le taux de HDL Cholestérol.

Mais il faut constater que l’activité physique doit être soutenue et régulière afin d’être efficace. L’activité physique doit pouvoir aider à brûler les graisses de réserve , ce qui va mettre en marche ou remettre en marche le fonctionnement des lipoprotéines HDL cholesterol qui permettent le retour des triglycérides des adipocytes vers le foie pour y être brûlés.

Il est logique de faire une activité physique qui devra dépasser 1 heure à chaque scéance afin de mettre en fonctionnement la lipolyse qui suit toujours la consommation du glycogène. Cette lipolyse se déclenche généralement au bout de 45 minutes et au dela, et il faut travailler en intensité entre 60 et 70% de votre fréquence cardiaque maximum (FCM), soit selon le calcul ci joint = 220 – âge = A et à A x 60% à 70%. Cette formule vous donnera la fréquence cardiaque optimale à laquelle on va brûler des graisses.

Un régime alimentaire hypocalorique anti-cholestérol adapté est aussi nécessaire. Il faut de ce fait supprimer, voire réduire fortement les lipides saturés et suivre cette mesure sur au 6 mois.

Ce régime plus faible en calories associé à un exercice physique modéré va aider à mobiliser les graisses de réserve plus facilement et les baisses des triglycérides circulants ainsi que le taux de cholestérol vont être plus rapides. Il est bien entendu qu’il faut suivre ce régime alimentaire sur au moins 6 mois pour que les résultats obtenus soient optimisés et durables.

Il est fortement conseillé d’y associer des plantes bruleur de graisses comme le thé vierge, la levure de riz rouge pour aider à diminuer le cholesterol endogène et des oméga 3 pour apporter des acides gras insaturés omega 3 ( de type DHA et EPA).

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*